La lacrymogène dangereuse pour la santé

La société de toxicologie-chimie de Paris publie un rapport sur « l’utilisation du gaz lacrymogène CS et ses effets toxiques à plus ou moins long terme ».

Un rapport 126 pages et plus d’un an de travail.
des analyses de sang et d’urine sur des manifestants gilets jaunes, auraient démontrer la présence de cyanure dans les gaz lacrymogène !

En effet, un taux élevé de thiocyanates dans le sang pourrait démontrer une exposition au cyanure

Quand il y en a peu, le cyanure est rapidement neutralisé par l’organisme, nous indique le toxico-chimiste André Picot, un soutien de poids qui encourage Alexander Samuel dans ses recherches. Mais chez les personnes qui y sont exposées tous les week-ends via les gaz lacrymogènes, le système de défense s’épuise, et le cyanure commence à jouer son rôle toxique. »

Les effets à long termes sont en cours d’études

Mediaffiliation

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.