Covid-19 : Vers une pénurie de la chloroquine en Europe ?

La Hongrie premier producteur européen de Chloroquine ?

  • La société hongroise Alkaloida Chemical, est une filiale de Sun Pharmaceutical Industries société indienne, le produirait dans des installations en Hongrie.
  • Sanofi, l’entreprise française compte 3 usines de fabrication de médicaments en Hongrie, une de ses filiales a d’ailleurs fait enregistrée l’hydroxychloroquine par l’ECHA (AGENCE EUROPÉENNE DE PRODUITS CHIMIQUES), toutefois SANOFI n’a pas confirmé cette production en Hongrie ! Il est donc impossible pour l’heure de vérifier qu’une des usines SANOFI en Hongrie produisent vraiment ce médicament ! mais c’est tres probable
  • La société finlandaise produit en Finlande dans son usine d’Espoo.
  • Une usine Sanofi en France l’usine Famar produit aussi le médicament.précisons quand même que cette société est en redressement judiciaire depuis le 24 juin 2019,et qu’elle est l’unique usine habilité pour le marché français !

La Hongrie décrète l’État d’urgence et ferme ses frontières !

Au vu des premiers essais cliniques qui permettent maintenant de dire que la charge virale est diminuée, et que la contagion qui est réduite à 5 voir 6 jours au lieu de 14 à 21 jours sans le traitement, ne serait il pas judicieux de commencer à produire des quantités importantes de chloroquine avant une pénurie annoncé d’avance ?

La Hongrie qui est, sans doute, le pays premier producteur européen de chloroquine, a fermé ses frontières après avoir décrétè l’état d’urgence et donné les plein pouvoir au Premier Ministre Nationaliste ! Si la Hongrie décide de ne pas exporter la chloroquine, deux usines pour toute l’Union Européenne, ne suffiront pas a couvrir les besoins. Se créer des stocks risque de devenir compliqué !

Les limites de la délocalisation sont atteintes?

Le COVID-19 pose la question du bienfondé de l’Union Européenne, mais aussi  celle des économies faites par les multi-nationales, avec la délocalisation de masse, pour une main d’œuvre bon marché !

Nous constatons avec cette crise, et toutes les pénuries de matériel de protection, que la délocalisation après avoir  fait beaucoup de mal à l’emploi en France, risque de faire beaucoup de mal à notre santé ! Espérons, que la chloroquine ne vienne pas a manquer s’il s’avère que c’est le seul traitement efficace !

Une nouvelle pénurie, d’un produit indispensable à la gestion de cette crise, serait une catastrophe et mettrait le gouvernement dans une position plus que délicate, voir insurmontable !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.